Bénin – agriculture durable : Les producteurs et productrices de Djougou à l’école de l’agroécologie

0

L’ONG JVE Bénin, soutenu par le fonds de résilience de l’ambassade des États-Unis a, dans le cadre de son projet « Djougou Green Resilience » organisé un atelier de formation dédié aux producteurs et productrices des villages de Sérou, Soubroukou et Barienou, dans la commune de Djougou. Cet événement, axé sur l’agroécologie et les pratiques agricoles durables face au climat est tenu les 15 et 16 mars 2024 dans la maison des jeunes de Djougou.                         

Si l’on se fie aux initiateurs de session de formation dans des propos relayés par journalsantenvironnement.com, l’objectif principal de ce projet est d’offrir des opportunités économiques durables aux habitants des villages concernés et renforcer la résilience des communautés locales face à l’insécurité et à l’extrémisme violent dans la commune de Djougou.

Cette rencontre de haute portée est inaugurée par le représentant du Fonds de Résilience de l’ambassade des États-Unis, José De Souza, en présence du directeur exécutif de JVE Bénin, Carin Atonde, du premier adjoint au maire de Djougou, Djibril Amadou, et du président de l’union communale des producteurs de Djougou, Koriko Soulemane.

Selon nos confrères de journalsantenvironnement.com, la formation visait à renforcer les connaissances et les capacités des producteurs et productrices des communautés de Sérou, Soubroukou et Barienou sur les techniques et pratiques agricoles durables, notamment l’agroécologie et l’agriculture intelligente face au climat. Les modules de formation, présentés en français et en langues locales Dendi, Yom et Lokpa, étaient interactifs et participatifs, favorisant ainsi un échange riche d’expériences entre les plus de 75 participants représentant diverses filières agricoles.

À la clôture de l’atelier, les participants sont repartis avec des outils concrets pour mettre en pratique les enseignements reçus et transformer leurs exploitations en modèles de durabilité et de résilience. Une phase d’expérimentation pratique de ces méthodes sera bientôt lancée par JVE Bénin pour assurer un réel transfert de compétences au niveau local en matière d’agroécologie.

En somme, ces ateliers de renforcement de capacités marquent une importante étape dans le développement agricole de Djougou, ouvrant la voie à une agriculture plus verte et plus résiliente comme l’indique le nom du projet « Djougou Green Resilience ».

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire