Le gouvernement béninois publie les prix des engrais subventionnés à hauteur de 40 millions $ pour la campagne agricole 2024-2025                       

0

Les autorités du Bénin ont décidé de soutenir les producteurs en ajustant les prix de cession des engrais dans le cadre de la campagne agricole 2024-2025 lors du rendez-vous hebdomadaire du Conseil des ministres du mercredi 17 avril 2024 en présence du chef de l’État, Patrice Talon. Le secteur agricole contribue à plus de 25 % au Produit intérieur brut (PIB) et emploie environ 40 % de la population active. Dans le cadre de la campagne 2024-2025 qui devrait débuter dans quelques jours, les autorités dévoilent quelques mesures de soutien à l’appareil de production.

Le gouvernement du Bénin mettra ainsi en œuvre une subvention de 24,4 milliards de FCFA (39,7 millions $) pour permettre aux agriculteurs d’avoir accès à des engrais à prix réduit au cours de la campagne agricole 2024-2025. Cet appui financier affiche une baisse de 18,6 % par rapport à l’enveloppe de 30 milliards FCFA (49 millions $) qui a été débloquée au cours de la campagne précédente.

Rappelons qu’au cours des campagnes agricoles 2022-2023 et 2023-2024, le gouvernement béninois et les acteurs privés de la filière coton ont largement contribué pour atténuer la hausse des prix des engrais, due à la conjoncture économique internationale marquée par la COVID-19 et le conflit russo-ukrainien persistant. Ces subventions, d’un montant respectif de 55 milliards de FCFA et environ 30 milliards de FCFA, ont permis de maintenir les prix des engrais aux producteurs à 280 FCFA par kg, soit 14 000 FCFA le sac de 50 kg.

Concrètement grâce à ce soutien public, le prix de cession du sac de 50 kg de NPK devrait être fixé à 17 000 FCFA (27,7 $) contre une valeur du marché estimée à 24 000 FCFA alors que le tarif de l’urée sera fixé à 15 000 FCFA (24,4 $). Les sacs de 50 kg de superphosphate simple (SSP) et de chlorure de potassium KCL quant à eux seront cédés à 14 000 FCFA (22,8 $) comme au cours de la campagne précédente.

Plus globalement, cette annonce du gouvernement intervient dans un contexte où de nombreux médias locaux avaient relayé il y a quelques semaines, une note de la Société de développement du coton (SODECO) qui notifiait un prix de cession du sac d’engrais NPK aux producteurs de 22 500 FCFA contre le tarif subventionné de 14 000 FCFA. L’information qui n’a pas été officiellement confirmée par le gouvernement avait suscité des remous parmi les producteurs.

Cependant, les prix des engrais sur le marché international demeurent prohibitifs pour la plupart des producteurs, ce qui constitue une menace pour la production agricole et la sécurité alimentaire au niveau national.

Pour rappel, au Bénin, le maïs et le coton sont les principales cultures qui bénéficient du programme de subvention pour les engrais. La campagne agricole 2024-2025 est prévue pour être lancée officiellement le 19 avril 2024 dans la commune de Kandi située au nord du pays.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire