Sénégal : Un consortium initie un festival d’échanges sur le climat pour montrer « les actions positives » des jeunes et des femmes

0

Au Sénégal, le consortium « Natural justice, Ayc Sénégal, Oxfam, Asi/Pacja et Femnet/Recodef Sénégal » a organisé, samedi 8 juin 2024, un festival d’échanges sur le climat pour « montrer les actions positives » des jeunes et des femmes dans la lutte contre le changement climatique.

« Nous avons jugé utile d’organiser ce festival d’échanges sur le climat pour montrer les actions positives des jeunes et des femmes contre le changement climatique », a expliqué le coordonnateur d’Ayc Sénégal, Moussa Fara Diop lors de l’événement organisé au jardin botanique de la Faculté des sciences et techniques de l’université Cheikh Anta Diop (UCAD) entre dans la cadre de la commémoration de l’édition 2024 de la Journée mondiale de l’environnement.

Poursuivant son allocution, M. Diop, par ailleurs membre d’African Activists for climate justice (AACJ), a salué le fait que « les jeunes et les femmes sont en train de faire un travail excellent dans l’agroécologie, de créer des programmes et d’améliorer l’agriculture ».

Dans les stands aménagés pour l’évènement, des femmes et des jeunes ont exposé des produits agricoles biologiques et des savons à base de papaye, de moringa, de carotte, de baobab, de mil, et de riz.

Pour sa part, la chargée de communication de Natural justice a souligné que « cette journée permet de valoriser davantage les bonnes pratiques des jeunes et des femmes dans la lutte contre la désertification et la résilience face au changement climatique ».

Eliane Nyobe a rappelé que « les jeunes participent beaucoup à la lutte contre l’érosion côtière en mettant en place sur le littoral des sacs remplis de sable et des pneus pour contrer l’avancée de la mer ».

« Les femmes jouent aussi un rôle primordial dans la lutte contre le réchauffement climatique, contre la sécheresse en cultivant et nourrissant la terre pour qu’elle soit arable et permettre aux populations de se nourrir », a ajouté Mme Nyobé, annonçant que le thème de ce festival d’échanges sur le climat est : « Restauration des terres, désertification et résilience à la sécheresse : les jeunes et les femmes à la pointe de l’innovation ».

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire