Accès à l’eau potable : Selon une étude, 69,9% des ménages sénégalais disposent de robinet à domicile

0

Au Sénégal, les résultats détaillés du 5ème Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH-5) rendus publics, mardi 9 juillet 2024, révèlent qu’en matière d’accès à l’eau potable, les ménages sénégalais disposant de robinet à domicile, représentent 69,9% en 2023, contre 37,9% en 2002.

« En zone urbaine, 89,4% des ménages disposent de robinet dans le logement contre seulement 53,8% ménages en zone rurale à bénéficier de ce service (…), soit une moyenne globale de 69,9% en 2023 », a indiqué le rapport du RGPH-5 de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) dont une copie a été transmise à la presse.

« L’accès à l’eau potable se répand dans les logements des ménages où le robinet constitue la principale source d’approvisionnement en eau de boisson », a ajouté le document.

Concernant les systèmes d’évacuation des eaux usées par égout encore « peu utilisés », le rapport souligne que globalement « 41,6% des ménages utilisent la rue ou la nature comme mode d’évacuation des eaux usées, 19,2% un réseau d’égout, 14,5% une fosse ou puisard et 11,0% un canal fermé ».

L’ANSD indique également que « 68,5% des ménages ruraux déversent les eaux usées dans la rue ou dans la nature et 11,1% utilisent le trou creusé comme mode d’évacuation ».

Concluant leurs argumentaires, les auteurs du rapport ont ajouté qu’« en revanche, 30,4% des ménages urbains utilisent principalement les réseaux d’égouts canalisés, 25,8% la rue ou la nature et 19,5% la fosse ou puisard pour l’évacuation des eaux usées ».

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire