Le Sénégal compte sur les énergies renouvelables pour réduire à terme le cout de l’électricité, en consommant moins d’énergies fossiles

0

Vivafrik.com – C’est dans le cadre du programme de développement des énergies renouvelables qui consiste à installer des lampadaires solaires photovoltaïque autonomes dans les édifices publics (infrastructures communautaires et institutionnelles) que l’Etat du Sénégal compte « réduire au maximum notre consommation en électricité »

Tout ce qui est infrastructure communautaire notamment les centres de santé, les lieux de culte, les écoles etc. et tous les édifices publics, notamment institutionnels à savoir l’Assemblée nationale, la Présidence de la République, les universités, les hôpitaux que le Sénégal envisage de réduire ses dépenses en électricité.

« On va faire en sorte qu’on puisse réduire au maximum notre consommation en électricité. Parce que ça coûte chère et ça alourdit la fourchette financière de l’Etat. Nous avons des projets d’éclairage public », a souligné le directeur de la promotion et de la coopération de l’Agence nationale des énergies renouvelables (Aner), Aziz Fall.

C’était à l’occasion de la Journée Portes Ouvertes (Jpo) qu’avait organisé l’agence, le mercredi 17 juin 2015 dans ses locaux sis à Liberté 5 extension à la cité Asecna où Vivafrik.com a pris part.

« On a finalisé la phase pilote le projet d’installation de 35 000 lampadaires sur le territoire national au mois d’octobre 2014 et on va installer 15 000 lampadaires en 2015 et 20 000 d’ici 2017 », a indiqué Aziz Fall.

Par Saër SY / Vivafrik.co

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here