Conférence d’Addis-Abeba : les multinationales font perdre près 100 milliards de dollars de recettes fiscales aux pays en développement (Cnuced)

0
« L’accord d’Addis-Abeba ne fait rien d’autre que maintenir les pays en développement dans un système paternaliste, où un groupe de 34 pays détient tout le pouvoir. Les pays riches ont décidé de maintenir un système où l’argent va du Sud


L'actualité est gratuite, les archives sont réservées aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis