Vente illégale de bois : la Guinée Bissau en profite-t-elle ?

1
Depuis le coup d’État d’avril 2012, le trafic de bois connait une tournure ascendante dans le pays. Une hécatombe écologique dont les retombées financières profitent surtout aux opérateurs chinois. Attablée à la terrasse d’un modeste maquis du centre-ville de Bissau,


L'actualité est gratuite, les archives sont réservées aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis

Comments are closed.