La Banque mondiale prête à endiguer l’extrême pauvreté malgré les changements climatiques

0

L’institution mondiale financière n’est pas passée par le dos de la cuillère pour afficher son optimisme quant à freiner l’extrême pauvreté malgré les changements climatiques qui menacent de jours en jours l’humanité. C’est du moins la conviction de John Roome, directeur principal chargé des questions climatiques à la Banque mondiale.
Dans une déclaration parvenue à vivafrik.com hier, il affirme que « nous pouvons mettre fin à l’extrême pauvreté, et ce, malgré le changement climatique » indique d’emblée M. Roome. Qui ajoute que, pour y parvenir, « il faudra intégrer les aspects climatiques dans les actions menées en faveur du développement ». « Et nous devrons, (poursuit-il) agir rapidement, car, à mesure que les effets du changement climatique s’intensifieront, il sera encore plus difficile et encore plus coûteux de mettre fin à la pauvreté. »
Moctar FICOU / VivAfrik