[Audio] – Sénégal : Le riz local se décomplexe du riz importé

0

Le riz, une céréale dont la demande est exponentielle, constitue la cuisson de base des sénégalais. Face à cette forte demande, le Gouvernement américain à travers le programme Nataal Mbay appuie les producteurs de cette filière de la Vallée du Fleuve Sénégal pour parvenir à une autosuffisance en riz tant en qualité qu’en quantité à l’horizon 2017 au détriment de celui importé.

Et au-delà des défis de commercialisation, de mécanisation, d’équipement et de semence, s’impose celui de répondre la forte demande tant en qualité qu’en quantité. Et avec une quinzaine d’exposants à la 24ème Foire internationale de Dakar prévue du 5 au 20 décembre 2015, le stand Riz du Sénégal se fait bonne figure.

« Il y’a de quoi acheter. Le riz local, plus aucun complexe à se faire » selon le directeur régional de la zone nord pour le projet Nattal Mbay, Amadou Souaré par rapport au riz importé. C’était le mardi 17 décembre 2015 au Cices, lors d’une conférence publique sur la chaine de valeur riz.

Feed the Future Sénégal Nataal Mbay est un programme qui s’investit dans le renforcement  de la compétitivité des céréales locales, en particulier le riz, afin d’accompagner les efforts de l’Etat et des acteurs privés à relever les défis de la sécurité alimentaire et surtout de l’autosuffisance en riz à l’horizon 2017.

Par Saër SY

Laisser un commentaire