Post Cop21 : le Sénégal prend des mesures en faveur de l’environnement

0

Le Sénégal radicalise l’interdiction du plastique

La loi n°2015/09 du 04 mai 2015 régie l’interdiction de l’utilisation des sachets plastiques de faible micronnage et à la gestion rationnelle des déchets plastiques. Cependant are aux anticonformistes à cette loi, ils seront sommé de payer une sanction pécuniaire allant de 10 000f à 20 000f dès son entrée en vigueur, le 4 janvier 2016. Selon Boniface Cacheu « L’accumulation cumulative des sachets plastiques dans la nature, où ils ont une durée de vie de plusieurs siècles, est à l’origine de nombreuses nuisances, au point qu’on n’hésite plus à parler de « péril plastique », assimilant ainsi la prolifération incontrôlée des sachets plastiques à une véritable pandémie ». Il exhorte, ainsi, les populations à adopter ces mesures pour le bien être environnemental du pays nous informe Vivafrik.

Construction de la centrale à charbon à Bargny, Macky Sall fait volte-face

Le président de la République semble avoir changé de point de vue sur les projets de centrales à charbon. D’après lui, c’est parce qu’il n’y avait pas de visibilité sur le solaire et que les projets sous-région aux de barrages hydro-électriques n’évoluaient pas que le Sénégal avait décidé de miser sur le charbon. Mais maintenant que le solaire offre beaucoup d’opportunités, il entend oublier ce combustible pour ‘’faire le saut vers le soleil’ ’confie actuvert.
Changement climatiques et gestion des ressources : Abdoulaye Baldé fais le point
Pour Le ministre de l’environnement et du développement durable, les pays en voie de développement, vulnérables au changement climatique, doivent trouver les voies et moyens pour surmonter les conséquences constatées déjà sur le terrain avant l’applicabilité des accords de Paris. Selon lui, « le moindre choc climatique peut avoir des conséquences graves ». Raison pour laquelle dit-il, le Sénégal ne compte pas laisser la situation s’accentuer davantage. Par conséquent, « il faut construire notre capacité de résilience » a- t- il fait savoir au micro de Vivafrik.

L’eland de derby occidental, une espèce menacée au Sénégal

Grunova, membre du comité exécutif de l’ONG thèque « Derbianus conservation », a plaidé pour une meilleure protection, par les Sénégalais, de l’eland de derby occidental, car cette espèce qu’on ne retrouve qu’au Sénégal est menacée de disparition.
Le dernier recensement dans le parc de Niokolo Koba fait état de 200 individus dont 90 issus de la production des six individus introduits dans la réserve protégée de Bandia’’, a –t-elle rappelé. Car c’est une espèce qu’on a retrouvée dans d’autres pays en Afrique de l’Ouest mais, actuellement, on n’en trouve qu’au Sénégal. C’est un vrai trésor national’ ’selon l’ONG nous dit Aps.

Ndéye Fatou Ndiaye / VivAfrik

Laisser un commentaire