Les experts du PPP à l’école des projets bancables dans le secteur énergétique en Afrique

0

Des experts en partenariats public-privé (Ppp) représentant le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Sénégal, le Togo, l’Ouganda, le Congo, Maurice et le Kenya participeront à une formation relative aux aspects juridiques, contractuels et financiers des projets Ppp dans le secteur énergétique. Cette formation de cinq jours se déroule à Marseille, en France, dans les locaux du Cefeb (l’Université d’entreprise de l’agence française de développement), du 11 au 15 janvier 2016, indique starafrica.com dans sa parution de ce 11 janvier et lu par vivafrik.com.

«Consacrée au secteur énergétique, cette formation est l’occasion pour les experts du Ppp d’échanger sur leurs expériences et d’en tirer des enseignements bénéfiques. La plupart des pays africains doivent explorer de nouvelles pistes pour attirer les investissements requis et accélérer l’accès de tous à l’énergie. Le débat qui porte actuellement sur le niveau d’investissements nécessaire pour répondre aux besoins énergétiques en Afrique, doit aussi porter sur le risque auquel les parties s’exposent au cours d’une négociation et la manière avec laquelle ce risque pourrait être minimisé. Instaurer un climat de confiance pour les investisseurs est primordial sur les marchés africains» déclare Maude Vallée, conseillère juridique principale à la Facilité africaine de soutien juridique (Alsf). Elle ajoute que «le modèle Ppp offre d’autres moyens grâce auxquels les gouvernements africains peuvent mobiliser des ressources destinées au secteur énergétique. Afin d’atteindre ces objectifs, nous devons former les experts et les doter des compétences requises ». Le volet de la formation se rapportant au secteur énergétique fait partie du programme de formation itinérant, qui s’étale sur trois ans, résultant de la coopération entre l’Alsf, l’Agence française de développement (Afd), par l’intermédiaire de son université d’entreprise, le Cefeb et expertise France. Le programme vise à renforcer la capacité des pays membres régionaux de la Banque africaine de développement (Bad) afin qu’ils soient en mesure d’identifier, de préparer, de développer et de négocier des projets Ppp bancables.

Moctar FICOU / VivAfrik