Les enjeux de l’agriculture au cœur du 4ème Forum international Afrique développement du 25 au 26 février à Casablanca

1

Les enjeux de l’agriculture africaine afin de booster la productivité et le renforcement de l’accès du continent à l’électricité sont des grands thèmes débattus lors de la 4è  édition du Forum Afrique développement. Les discutions seront donc orientées vers ces  deux sujets stratégiques pour l’avenir de l’Afrique, a rapporté le 12 février dernier agrimaroc.ma et visité par vivafrik.com.

A l’occasion de cette conférence, il a été rappelé que plus de la moitié des populations africaines souffre d’une malnutrition alors que le continent dispose de plus de 800 millions d’hectares de terres non exploitées, ce qui représente la superficie la plus importante du monde. Ce potentiel de terres permettrait à l’Afrique de contribuer fortement dans la sécurité alimentaire mondiale durant les prochaines décennies, si ces terres pourraient être bien exploitées afin d’augmenter la productivité agricole du continent. Soucieux de relever un tel défi, les initiateurs de la 4ème édition du forum Afrique développement comptent jouer le rôle d’intermédiaire entre les opérateurs africains du secteur privé, les pouvoirs publics africains, les ONG ainsi que tous les intervenants  dans ces deux domaines : l’agriculture et l’électricité.  Le développement du continent passe par une mobilisation de toutes les parties afin de permettre à l’Afrique de relever les défis d’avenir. Dans les deux domaines, le Maroc peut partager son modèle réussi, souligne Zahra Maâfiri, directrice générale du Maroc Export, ajoutant que le Royaume a déjà représenté un modèle à suivre en contribuant à des programmes d’électrification dans plusieurs pays africains et en partageant son expérience agricole avec d’autres. Grâce au forum Afrique développement, ses initiateurs qui ont pour dessein de relever le défi de la sécurité alimentaire en Afrique et celui de l’accès du continent à l’électricité, comptent ressortir de cette rencontre avec des recommandations concrètes, émanant à la fois du secteur privé et des représentants gouvernementaux, afin d’élaborer une feuille de route pouvant inspirer les différents pays du continent pour réussir leur révolution économique. Lors de cette 4ème édition, Attijariwafa Bank et Maroc Export prévoient  d’accueillir quelque 1200 opérateurs économiques et institutionnels représentant une vingtaine de pays, parmi lesquels des ministres et des officiels marocains et étrangers. Cette année, 7 pays seront à l’honneur à travers des salons dédiés, à savoir le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Togo, le Sénégal, la Tunisie ou encore le Kenya. En marge de l’événement, 4500 rencontres B2B devraient également être tenues dans l’objectif de nouer des partenariats entre opérateurs.

Moctar FICOU / VivAfrik