Cameroun : Une entreprise de micro-finance mises en place pour financer l’agriculture

0

Le président de la chambre d’agriculture du Cameroun, Janvier Mongui Sossomba a officiellement lancé, le 24 février 2016 à Douala, la capitale économique du pays, l’opération de mobilisation des fonds en vue de la création d’une entreprise de micro-finance spécialement dédiée au financement de l’agriculture. «L’établissement de micro-finance agricole que nous voulons mettre en place n’a pas vocation à remplacer la Cameroun rural financial corporation (Carfic) (…) A la suite du chef de l’Etat qui a créé la banque agricole, nous avons pensé qu’une structure qui assurerait le relai, qui compléterait l’action de la banque agricole sur le terrain, une structure qui assurerait la proximité avec les paysans serait la bienvenue», précise le président de la chambre d’Agriculture sur les colonnes de agenceecofin.com de ce jour et lu par vivafrik.com.

Pour rappel, annoncée lors du Comice agro-pastoral d’Ebolowa en janvier 2011, la Carfic a été créée au sortir d’une assemblée générale organisée en juin 2011 à Yaoundé. Cette banque agricole publique est dotée d’un capital de 10 milliards de francs Cfa déjà libéré, avait annoncé le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, le 18 janvier 2013. C’était à l’occasion de la clôture de la conférence annuelle des responsables des services centraux et extérieurs de son département ministériel. En mars 2014, des informations glanées au ministère des Finances faisaient état du rejet par la Commission bancaire d’Afrique centrale (Cobac), le gendarme du secteur bancaire dans la zone Cemac, du dossier présenté par l’Etat camerounais, en vue d’obtenir les différents agréments pour la création de la Carfic. Au motif que des «dossiers individuels» de personnes proposées à différents postes de responsabilité au sein de cette institution bancaire en gestation, «sont incomplets». Depuis lors, plus rien n’a filtré sur l’état d’avancement de ce projet.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire