Jeader s’engage dans l’antre-aide et l’entreprenariat féminine

0

L’Association Jeader n’a pas dérogé à la règle pour célébrer la Femme à travers une journée dénommée « Superwomen Leadership Conference », le samedi 12 mars 2016 afin de permettre à la gente féminine d’avoir de modèles sénégalaises en guise d’inspiration, avec le soutien de l’Ambassade des Etats-Unis.

Et selon, la fondatrice de l’association, Ndèye Absa Gningue, Jeader est une association qui milite pour l’entreprenariat dès le plus jeune âge et pour le fait d’accompagner les jeunes face au problème d’emploi est au manque criard d’adéquation entre ce qu’ils étudient au niveau des écoles et ce qu’ils sont plus tard comme profession.

De surcroit, « notre association regroupe surtout des femmes qui sont dans l’entreprenariat quel que soit leur niveau économique et ambition de partager avec cette jeunesse une vision pleine d’opportunités et nous avons pensé prendre justement ce cadre comme une seconde édition du Super Women Leadership permettant à ses femmes d’être inspirées, de pouvoir apprendre chez d’autres femmes qui sont des modèles et de faire en sorte que les plus jeunes (enfants et jeunes filles) aient des modèles sénégalaises »

Dans cet esprit de soutien, Fatimata Diallo Ba soutien que faire de « la solidarité, c’est refuser la solitude et apprendre à ne pas ignorer celle qui est à côté ». Par conséquent, « il n’y pas de secret lié à la condition féminine mais à la condition humaine car l’éternel problème des hommes c’est d’amener les choses au genre », explique l’ancienne ambassadrice du Sénégal au Cameroun et par ailleurs ex-agent sportif, Mme Fatou Sarr Ba qui continue, « en matière de réussite, c’est un combat personnel que chaque femme doit mener à son niveau ».

Par ailleurs, la chargée des Affaires à l’Ambassade des Etats-Unis, Mme Sandra Clark appelle les femmes sénégalaises à s’unir.

Par Saër SY

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here