Les avantages de l’ISO 9001 /  « Levier 3 »: L’implication de votre personnel

0

 La force vive d’une organisation reste les personnes qui la composent.

Il convient donc de vous assurer d’une totale implication ainsi que d’une totale motivation de la part de tous les acteurs de l’entreprise.

Pourquoi?

 Cette totale implication et motivation vous permettra d’utiliser leurs aptitudes au profit de l’entreprise.

N’oubliez pas: la démarche vers la certification est un projet commun à toute l’entreprise

La norme exige que les compétences du personnel soient connues et évaluées.

Pour cela, il est nécessaire d’investir, en fonction de vos besoins, dans:

  • la formation

Premier lieu d’apprentissage et de développement personnel, l’entreprise doit assurer la formation de son personnel.

Dès lors, le collaborateur se sentant impliqué, se substituera de plus en plus à l’entreprise, prenant en charge sa propre amélioration continue

  • le travail d’équipe

Une démarche efficace consiste à former des équipes par petits groupes rassemblés autour d’un objectif commun. Ces groupes peuvent définir, par la suite, leurs propres objectifs et leurs propres approches.

Le collectif est une des clés de la réussite!

Cet investissement a un coût, c’est certain! Mais c’est un coût nécessaire.

Le collaborateur, quant à lui, prend conscience de l’importance de ses activités et de sa contribution à la réalisation des objectifs et se sent ainsi valorisé.

On entend souvent dire “qu’il n’y a pas d’amélioration sans mesures”.

Ce à quoi il faudrait ajouter: “il n’y a pas d’amélioration sans l’implication du personnel!”

Créer de la valeur pour vos clients est plus facile avec un personnel compétent, responsable et impliqué à tous les échelons de votre entreprise.

Vous l’aurez compris, l’ISO 9001 ne vous apporte que des avantages.

Alors pour les entreprises encore hésitantes, nous espérons vous avoir convaincu de vous lancer dans la démarche qualité vers la certification.

Certification que nous verrons plus en détail, pas à pas.

Marie Diouf / VivAfrik

Laisser un commentaire