Sénégal : Vers une certification de l’application Sakanal pour une maitrise de la consommation énergétique

0

La présentation de l’application Sakanal pour un suivi en temps réel sa consommation énergétique a suscité beaucoup d’intérêts pour l’Etat par le biais du ministère de l’énergie et du développement des énergies renouvelables, la Senelec, l’Aeme, la Cicodev, les associations de consommateurs, le vendredi 25 mars 2016. Accueillie à bras ouvert, Sakanalapp tend vers sa certification par la Senelec avec les développeurs qui sont de jeunes sénégalais qui se soucient des besoins de leurs compatriotes.

« Cette application qui est créée pour aider les populations ne doit pas être une source de conflit », souligne le chargé de communication de l’Agence pour l’Economie et la Maitrise de l’Energie (AEME), El Hadji Ndiaye. Et pour que cette application n’aille pas dans ce sens, « nous avons demandé à ce que l’équipe se rapproche de Sénélec pour pouvoir valider de manière exhaustive la méthode de calcul. Ce que nous souhaitons, tout simplement, c’est de valider pour pouvoir être sûr que la clientèle qui va l’utiliser plus tard va retrouver  à peu près les mêmes valeurs dans ce produit que sur la facture que la Sénégal va les présenter », exhorte le directeur commercial de la Société nationale d’électricité du Sénégal (SENELEC), Fallilou Sèye.

Le directeur exécutif de l’Institut panafricain pour la Citoyenneté, les Consommateurs et de la Développement (CICODEV – Afrique), Amadou Kanouté exprime toute sa fierté d’accompagner ces jeunes développeurs sénégalais vivant à l’étranger et soucieux de leurs compatriotes. A cet effet, « je suis très content des propos que j’ai entendu, aussi bien de la Senelec que de l’Aeme qui ont dit il y’a des améliorations à apporter mais ce travail c’était à nous de le faire, que d’autres personnes le fasse nous sommes prêts à les accompagner : ils ont donc invité Sakanal, ces jeunes développeurs  se rapprocher d’eux pour valider leur application. Dans cette application il y’a des conseils, des indications pour que le consommateur puisse s’approprier sa consommation. Combien de fois nous avons eu des usagers, des quartiers (Grand Médine et Guédiawaye : Ndlr) se sont levés pour dire non, nous ne sommes pas prêts  payer ces factures, parce qu’elles sont exorbitantes », explique-t-il.

Mor Ndiaye Mbaye, Directeur de Cabinet du ministre l’énergie et du développement des énergies renouvelables, souligne que : « c’est une initiative citoyenne qu’il faut encourager et féliciter. Ils ont conçu un outil qui permet aux consommateurs de faire une simulation pour avoir une idée de sa consommation, ce n’est pas un système de facturation »

« C’est une application qui nécessite une stratégie de communication à la base pour qu’elle soit appropriée par les populations. Il s’agit simplement pour le consommateur de savoir où est-ce qu’il en est, de contrôler sa consommation en temps réel et aussi de pouvoir se projeter sur le bimestre  venir. Il ne faut pas se faire d’illusion », souligne Imam Youssouf Sarr du collectif des Imams de Guédiawaye.

L’un des développeurs de cette application, Ama Konaté explique comment utiliser Sakanalapp dans cette audio.

Par Saër SY

Laisser un commentaire