Des pluies diluviennes ôtent la vie de 15 personnes en Ethiopie

0

Selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires (Ocha) dans la capitale éthiopienne, de fortes pluies qui sont abattues dans le pays lundi ont entrainé la mort de 15 personnes dans la ville de Jigjiga, située à 600 km à l’Est d’Addis Abeba, près de la frontière somalienne.

Si l’on se fie à voaafrique.com dans sa livraison du 5 avril dernier, ces pluies torrentielles ont provoqué une subite montée des eaux au centre de la ville, emportant véhicules, passants et bétail, et endommageant sévèrement de nombreux bâtiments. Quinze personnes sont mortes, 8 autres sont toujours portées disparues et plus de 260 habitations ont été complétement détruites, a précisé une porte-parole de l’Ocha.

Le quotidien starafrica.com qui a confirmé cette information, ajoute que huit membres d’une même famille figurent parmi les personnes tuées dans les inondations. Plusieurs agences de sécurité ainsi que des habitants de la ville ont participé aux opérations de recherche et de sauvetage. Les personnes touchées par les inondations ont reçu des tentes, des ustensiles de cuisine et de la nourriture. A en croire notre source, de nombreux animaux ont également péri dans cette catastrophe. Leurs carcasses en décomposition font craindre des épidémies. Le gouvernement éthiopien et les agences de l’ONU ont déployé une aide d’urgence.

Jigjiga, ville de 200.000 habitants, est la capitale de la région somalienne d’Ethiopie, une zone durement frappée par la sécheresse qui sévit dans la corne de l’Afrique depuis la fin 2015 et attribuée au phénomène climatique El Nino.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire