L’ONU nomme ses deux envoyés spéciaux sur El Niño et le climat

0

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a annoncé vendredi soir la nomination de Mary Robinson de l’Irlande et de Macharia Kamau du Kenya comme Envoyés spéciaux sur El Niño et le climat.

Selon starafrica.com, ces nominations interviennent à un moment où la sécheresse et les inondations associées à El Niño ont créé des besoins massifs à travers le monde, en particulier dans les quatre régions les plus touchées de l’Afrique orientale, de l’Afrique australe, de l’Amérique centrale et du Pacifique. L’Ethiopie connaît sa pire sécheresse en 50 ans. Un million d’enfants en Afrique orientale et australe sont gravement atteints de malnutrition aiguë. Et l’insécurité alimentaire mondiale ne devrait pas culminer avant décembre. Cette année, le phénomène météorologique El Niño se déroule dans un monde déjà considérablement affecté par le changement climatique. Des phénomènes météorologiques plus extrêmes sont attendus à l’avenir, et ceux-ci frappent en premier et le plus durement les communautés les plus pauvres, les moins responsables du changement climatique. Selon l’ONU, l’aide ne suffit pas. Une approche à plus long terme est nécessaire afin de renforcer la résilience des plus vulnérables. « Les envoyés spéciaux des Nations unies fourniront le leadership nécessaire pour relever ces défis et tirer la sonnette d’alarme », a déclaré Ban Ki-moon. « Il est vital que nous élargissions notre réponse humanitaire d’urgence. Pour ce faire, nous avons besoin du soutien et de l’attention de la communauté internationale ».

Mme Robinson est actuellement présidente de la Fondation Mary Robinson – Justice climatique. Elle a été présidente de l’Irlande et haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme. Elle a également servi comme envoyée spéciale du Secrétaire général pour la région des Grands Lacs et comme Envoyée spéciale du Secrétaire général pour le changement climatique avec John Kuofor et Michael Bloomberg. Quant à M. Kamau, il est le représentant permanent du Kenya auprès de l’Organisation des Nations unies. Il est un ancien président du conseil d’administration du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) et ancien co-président du groupe de travail de l’Assemblée générale sur les objectifs de développement durable (Odd).

Moctar FICOU / VivAfrik

SOURCE Centre d’actualités de l’ONU

Laisser un commentaire