La BAD vise la réduction de la pauvreté

0

La Banque africaine de développement (Bad) est la première institution de développement panafricaine dont la mission consiste à promouvoir la croissance économique et le progrès social sur tout le continent. Son programme de développement vise à fournir l’assistance financière et technique nécessaire aux transformations destinées à réduire  significativement la pauvreté par le biais d’une croissance économique inclusive et durable, explique jeuneafrique.com.

C’est la voix de l’Afrique sur l’économie globale et sur les questions financières et de développement. La Banque concentrera ses investissements autour de  cinq domaines prioritaires, les « cinq grandes priorités (« High 5 ») du président Akinwumi Adesina, sont entre autre : Eclairer l’Afrique  et lui fournir de l’électricité ; Nourrir l’Afrique ; Intégrer l’Afrique ; Industrialiser l’Afrique ; et Améliorer la qualité  de vie des africains. La Banque s’emploie à présent à se doter d’une équipe de cadres de classe mondiale pour réussir la  mise en œuvre de cette vision. Le directeur mettra sur pied et dirigera le directorat changement climatique et croissance durable. Elle/il dirigera la dynamique visant à généraliser l’accès aux solutions écologiques et tous les efforts au sein de la Banque destinés à minimiser et à inverser les effets du changement climatique sur le continent, notamment en intégrant systématiquement les aspects de changement climatique et croissance durable dans toutes les activités et interventions de l’institution financière africaine. Le directeur contribuera à trois programmes phares (FS) du New Deal sur l’énergie en Afrique : FS 7 – Programmes de promotion de l’accès au bas de la pyramide ; FS 8 – Programme de paiement mobile ; et FS 9 – Accès aux solutions de cuisson propres et efficaces.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire