La feuille de route de la CGEM pour la COP22 bientôt connue

0

La CGEM déclinera, cette semaine, les détails de sa feuille de route pour la COP22. Plusieurs annonces phares sont attendues. Les patrons multiplient les contacts et les partenariats pour une participation réussie à ce rendez-vous. La CGEM compte arriver à Marrakech, le 7 novembre prochain, avec un mémorandum synthétisant les recommandations des opérateurs marocains.

Si l’on se fie au site leseco.ma, à quelques semaines de la COP22, le patronat carbure. D’ailleurs, un programme d’action a déjà été ficelé par la confédération patronale en vue de ce rendez-vous planétaire. Outre les différentes mesures prises à cet effet durant ces derniers mois, une véritable feuille de route est aujourd’hui fin prête selon des sources proches de la CGEM. Et pour cause, la CGEM prévoit de se positionner en véritable force de proposition lors de cette manifestation internationale. Une rencontre avec la presse et les partenaires est prévue par la CGEM pour annoncer les principales actions prévues. En tête de liste de ces annonces, la CGEM compte dérouler le détail du statut «Bingo» qu’elle vient de décrocher pour la COP22 et toutes les futures COP. Ce statut est octroyé aux groupes d’observateurs de la société civile dédié au secteur des affaires et de l’industrie. «La CGEM veut être une réelle force de proposition à cet événement ainsi qu’à toutes les COP à venir. C’est dans ce sens qu’elle fait appel à toutes ses expertises internes pour plancher sur la question environnementale et sur le rôle à jouer par le secteur privé marocain pour cette cause», explique-t-on auprès de la confédération générale marocaine des entreprises. Par «expertise», nos sources à la CGEM entendent la mise en place d’une «task force» dont les membres ont été minutieusement sélectionnés afin de répondre à l’impératif de complémentarité des compétences que pose ce modèle de travail.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire