Le tourisme vert occupe une place de choix dans l’agenda de la COP22

0

Le Maroc met en place de nombreuses initiatives en matière de développement durable. Dans notre série intitulée « En route vers la COP22 », nous vous emmenons à la découverte de différents projets sur le territoire marocain.

Selon africanews.com, le voyage commence à Marrakech où aura lieu du 7 au 18 novembre prochains, la Conférence internationale sur les changements climatiques. Mais celle que l’on surnomme « la ville ocre » n’a pas attendu ce sommet pour se mettre au vert et en particulier à l‘éco-tourisme. Une trentaine d’hôtels de la ville ont reçu « la Clef verte », la déclinaison marocaine d’un label international qui récompense l’engagement écologique des structures d’hébergement. Le Maroc n’a jamais cherché à développer un tourisme de masse. Le Maroc cherche à mettre en avant justement cet éco-tourisme. Nous avons un plan, des chartes de tourisme durable car l’avenir est là, dans le tourisme vert. Parmi les lauréats, le luxueux Royal Mansour. Il a été distingué pour ses mesures environnementales qui impliquent son personnel et ses clients. « On se soucie du bien de notre planète, par la manière dont nous délivrons nos services à nos hôtes, nous formons nos employés, notamment sur la gestion de l’eau, de l‘électricité, des déchets… C’est très important », explique Jean-Claude Messant, directeur général du Royal Mansour.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here