Journée nationale de l’arbre : Rosalie Matondo mise sur les autorités locales pour réussir les opérations de planting d’arbres

0

La ministre congolaise de l’Economie forestière, du Développement durable et de l’Environnement, Rosalie Matondo, a insisté sur le rôle mobilisateur des autorités locales et l’organisation des opérations de planting d’arbres. Elle a délivré, à ce propos, un message le 5 novembre, la veille de la journée nationale de l’arbre.

La trentième édition de la journée nationale de l’arbre, organisée ce 6 novembre est célébrée sur le thème : « la journée nationale de l’arbre nous concerne tous, faisons un geste pour la planète ». « Ce thème nous interpelle tous et nous invite à considérer l’acte citoyen de planting d’arbres que nous posons chaque année est salutaire pour l’humanité tout entière. Planter un arbre contribue non seulement à la survie de notre planète en séquestrant de carbone, mais constitue également une source de revenu et un développement durable », a déclaré Rosalie Matondo dans les colonnes d’adiac-congo.com. La journée nationale de l’arbre est instituée par la loi du 11 septembre 1984 modifiée par celle du 15 avril 1996. D’après ce texte, chaque citoyen a l’obligation de planter au moins un arbre d’essence forestière ou fruitière pendant cette commémoration. L’importance de l’arbre pour la planète en proie à des menaces majeures comme le changement climatique, ainsi que le devoir qui nous incombe de contribuer à sa protection, précise la ministre du Développement durable, sont donc incontestables. Selon la règlementation, l’organisation de la journée nationale de l’arbre relève de l’autorité locale directe des collectivités locales. Cependant, l’administration forestière et les services agricoles sont chargés uniquement d’apporter leur appui technique nécessaire, notamment d’assurer aux populations une assistance dans les opérations techniques de terrain et de planting d’arbres. « Les autorités locales ont la charge de l’organisation de cette activité dans leurs circonscriptions administratives respectives. Le planting d’arbres dans des sites officiels ne fait que confirmer l’engagement du gouvernement de la République à montrer l’exemple », a ajouté le membre du gouvernement.

Moctar FICOU / VIvAfrik

Laisser un commentaire