120 femmes sénégalaises à l’école de la gestion foncière

0

Comme le rapporte l’APS cité Ecofin, le Conseil sénégalais des femmes (Cosef) a organisé à Djémbéring, à 60 km de Ziguinchor, une session de formation à l’intention de 120 femmes élues ou présidentes de groupement de promotion féminines sur des thématiques liées aux questions de planification et d’accès au foncier.

Cette formation, qui a également connu la participation d’élus locaux et d’experts en décentralisation, se veut un outil au service de l’émancipation des femmes exploitant des terres rurales. « L’objectif visé est de permettre aux femmes d’avoir la capacité de participer aux enjeux de la gouvernance locale, de participer à l’élaboration des politiques locales et être parties prenantes. Les femmes ont fait preuve de détermination pour être en première ligne dans la planification et le suivi des politiques locales au niveau des instances de prise de décisions que sont les communes et les conseils départementaux », explique Mame Bousso Samb Diack, coordonnatrice du projet « Renforcement des capacités des femmes en leadership dans la gouvernance locale » au Cosef.

Quant au premier adjoint au maire de Djémbéring, Ibrahima Diagne, il a rappelé l’opportunité de cette nouvelle session de formation. « Depuis la première formation sur le foncier, nous avons enregistré une demande accrue de femmes qui veulent une affectation de terrain à usage agricole ou d’habitat. Nous en avons délibéré déjà 32 et plusieurs autres demandes sont en cours de traitement », a-t-il déclaré.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here