Les donateurs promettent 6,4 milliards $ pour le financement du plan national de développement à Madagascar

0

Les bailleurs de fonds internationaux se sont engagés, le 1er décembre à Paris, à mobiliser 6,4 milliards de dollars sur quatre ans pour relancer l’économie malgache, mise à mal par plusieurs années de troubles politiques.

Ces promesses de financements, qui devraient servir à financer le plan national de développement (Pnd), ont été faites au premier jour de la conférence des bailleurs de fonds et d’investisseurs pour Madagascar. La deuxième journée de cette conférence a été consacrée à la signature de plusieurs accords avec des investisseurs privés. « Le montant total des engagements qui serviront à financer le Plan national de développement est de 6,4 milliards de dollars », s’est félicité à l’agenceecofin.com le gouverneur de la Banque centrale malgache, Alain Rasolofondraibe, indiquant que la Grande Ile n’espérait que près de 5 milliards de dollars. Le Plan national de développement (Pnd) malgache table sur une croissance annuelle moyenne de 6,5% entre 2015 et 2019.

Pour rappel Madagascar a été mis au ban de la communauté internationale en 2009 suite à la crise politique déclenchée par le renversement de Marc Ravalomanana par Andry Rajoelina qui est resté président d’un régime non élu pendant plus de quatre ans. Suite à ce coup d’Etat, les investisseurs ont fui Madagascar et l’aide internationale s’est tarie, provoquant une grave crise économique. L’accession de Hery Rajaonarimampianina à la magistrature suprême à l’issue d’un scrutin jugé transparent a marqué le retour de l’ordre constitutionnel dans le pays.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here