Le Nigéria croule sous le poids de la pollution

0

C’est bien simple. Au Nigeria se trouve à Onitsha, la ville la plus polluée aux particules fines dans le monde. Son niveau de PM 10 est 30 fois supérieur aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (Oms). Ce n’est pas tout. D’autres villes nigérianes souffrent de respirer un air complètement pourri, a relayé francetvinfo.fr.

Pour Onitsha, le niveau record de PM 10 est de 600 microgrammes par mètre cube, soit six fois plus que le niveau atteint aujourd’hui dans Paris, considéré comme très élevé. En fait, au Nigeria, quatre villes font partie du « top 20 » des cités les plus polluées du monde. En plus d’Onitsha, il y a les villes de Kaduna, Umuahia et Aba. Cette pollution provient de la combustion des hydrocarbures. Il ne faut pas oublier que le Nigeria est le 12ème producteur de pétrole mondial. La quasi-totalité de son économie repose sur l’or noir. Dans la ville d’Aba, trois millions d’habitants, très proche de la côte, on exploite le pétrole et le gaz. A Kaduna, un million d’habitants, se trouvent des raffineries, des usines automobiles et textiles. Onitsha, un million d’habitants, est polluée car c’est un carrefour commercial énorme. Avec une grande route qui relie l’est et l’ouest du pays. La circulation routière y est très dense. De plus, à Onitsha, passe le fleuve Niger, qui va du nord au sud. La circulation des bateaux est très polluante. C’est sans compter Lagos, la capitale nigériane, la plus grande ville d’Afrique. Dans cette mégapole de 21 millions d’habitant, flotte une odeur d’essence qui provient de la circulation automobile mais aussi des groupes électrogènes qui tournent à fond quand il y a des coupures de courant. Elles sont fréquentes.

Finalement, la population nigériane est assaillie par la pollution de l’air. Selon des données de la Banque mondiale, 94% des nigérians respirent un air trop pollué, qui dépasse les recommandations de l’Oms.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here