Etap et Eni font leur apparition dans les énergies renouvelables via un accord en Tunisie

0

L’intérêt grandissant d’Eni pour les énergies renouvelables se confirme. En Tunisie, la société d’Etat en charge de l’exploitation des hydrocarbures (Etap) et le pétro-gazier italien ont signé un accord de coopération pour le développement des énergies renouvelables dans le pays, a-t-on appris d’Ecofin.

Le document a été approuvé en présence de la ministre tunisienne de l’énergie, Hela Cheikhrouhou lors de la conférence internationale «Tunisie 2020» qui vise à promouvoir le soutien au développement économique, social et durable de la Tunisie. Comme l’indique le site d’information spécialisé Energy Pedia, l’accord renforcera les relations entre Eni et Etap, facilitera le développement de nouvelles opportunités d’affaires et contribuera au plan de développement énergétique du pays. Par ailleurs, l’initiative fait partie du plan de relance des activités d’Eni en Tunisie, qui comprend notamment la mise en œuvre de projets d’énergies renouvelables, l’optimisation des ressources énergétiques des sites pétroliers et la réduction des émissions de CO2, conformément aux objectifs stratégiques d’Eni.

Il faut noter que le groupe italien avait, la semaine dernière, fait état de sa volonté d’améliorer sa capacité à mettre en place des projets dans le domaine des énergies renouvelables. Pour y arriver, il a noué un partenariat avec l’américain General Electric qui possède une renommée internationale dans le développement de solutions énergétiques basées sur les ressources renouvelables. Eni est présent dans le pays d’Afrique du nord depuis le début des années 60. Sa production tunisienne est actuellement de 11 000 barils équivalent pétrole par jour.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here