« Natal Mbaay » s’achemine-t-il vers la création des plateformes régionales de commercialisation du riz local ?

0

« Natal Mbaay », un projet de l’Agence des Etats-unis dédié aux filières céréalières, envisage d’accompagner les acteurs de la filière riz dans la mise en place de plateformes régionales de commercialisation du riz local, a annoncé lundi à Saint-Louis (nord) du Sénégal, Amadou Souaré, son directeur régional.

« Nataal Mbaay a l’intention d’accompagner les acteurs dans la mise en œuvre des plateformes régionales de commercialisation à l’image de la plateforme nationale en relation avec le ministère du Commerce ou ses démembrements dans les régions », a-t-il notamment déclaré. Le directeur régional du projet « Natal Mbaay » s’entretenait avec l’APS à l’issue d’un atelier régional de concertation sur les contraintes liées à la commercialisation du riz de la vallée du fleuve Sénégal. « Nous allons dans chaque région mettre en place des fichiers sur l’offre et la demande qui vont permettre de mettre en relation plus efficacement les riziers et les acheteurs. C’est un projet que nous avons avec les acteurs en relation avec le ministère et l’ARM (Agence de régulation des marchés) », a expliqué M. Souaré.

La commercialisation du riz de la vallée du fleuve connaît des difficultés qui ont amené le ministre du Commerce, Alioune Sarr, à organiser récemment à la gouvernance de Saint-Louis, un comité régional de développement consacré au problème. « Une plateforme nationale de commercialisation du produit existe et joue de fait un rôle de régulation marché. C’est grâce à cette structure que les riziers ont obtenu le gel des importations de riz entier », a rappelé Babacar Fall, président d’une association de riziers du nord du pays. « C’est un bon cadre mais il faut se l’approprier et le parfaire pour pouvoir trouver les solutions idoines pour nous permettre d’être davantage présents sur le marché sénégalais », a-t-il souligné.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire