Vers la création d’un fonds souverain financé par l’exploitation des ressources naturelles au Mozambique

0

Au Mozambique, l’exécutif envisage de créer un fonds souverain qui sera financé exclusivement avec les recettes fiscales provenant de l’exploitation des ressources naturelles. L’information a été portée au public ce lundi 21 août 2017 par le ministre de l’Économie et des Finances, Adriano Maleiane.

Selon le dirigeant qui s’est confié à Ecofin, le financement initial de ce fonds d’Etat sera de 350 millions de dollars. La somme sera mobilisée à partir de l’impôt sur les gains en capital que paiera le groupe italien ENI dans le cadre de la cession d’une partie de ses actifs au groupe américain ExxonMobil, intervenue au premier trimestre de cette année. En effet, en mars dernier, l’américain ExxonMobil avait versé 2,8 milliards de dollars au groupe italien pour sa prise de participation de 25% dans le projet d’Eni lié au champ de gaz naturel de la zone 4, situé au large du bassin du Rovuma, dans le nord du Mozambique. D’après les informations relayées par l’agence de presse mozambicaine AIM, le fonds devrait être géré par une institution autonome, probablement la Banque nationale d’investissement, en partenariat avec le gouvernement portugais via la Caisse générale des dépôts (Caixa geral de depósitos) et le Trésor mozambicain.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here