COP23 – Afrique : le plan d’action sur le genre validé à Bonn

0

La communauté internationale a reconnu le rôle des femmes africaines dans leur lutte contre le changement climatique. Ainsi, lors de la 23ème Conférence-cadre des Nations unies sur le changement climatique (Ccnucc), un plan d’action sur le genre qui reconnait le rôle des femmes dans l’action climatique a été finalisé.

Pour Nazhat Shameen Khan, la négociatrice en chef de la présidence de la COP 23 « il s’agit de l’intégration du genre dans tout le travail concernant la politique climatique à l’échelle nationale et internationale ». A cette mesure, s’ajoute la volonté des entreprises à mettre en œuvre de nouvelles initiatives pour réduire les émissions provenant de l’utilisation des forêts et établir leur gestion durable. « Les forêts ont cette capacité incroyable de stocker du carbone et nous n’avons pas assez investi. Protéger et restaurer les forêts est absolument essentiel à la réalisation de l’Accord de Paris, mais aussi à la réalisation des Objectifs de développement durable (Odd)», a déclaré à allafrica.com Inger Andersen, directrice générale de l’Union internationale pour la conservation de la nature (Uicn), lors d’une conférence de presse. Parmi ces initiatives, figurent celle équatorienne qui vise à réduire les émissions de CO2 de 15 millions de tonnes dans le secteur forestier; un engagement de l’entreprise Walmart en faveur de produits sans déforestation; la nouvelle politique de l’entreprise Mars Inc. visant à réduire son empreinte carbone de 27% d’ici à 2025 et de 67% d’ici à 2050 en s’attaquant à la déforestation tout au long de la chaîne de valeur de l’entreprise; et les efforts déployés par le Service des parcs nationaux du Gabon pour mettre un terme à l’exploitation forestière illégale.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire