Quatre nouveaux forages d’eau potable en Algérie

0

Quatre nouveaux forages équipés d’un débit moyen de 30 litres/seconde chacun sont mis en service en Algérie. Selon Djamel Belahrache, directeur de wilaya des ressources en eau (Dre), ces infrastructures sont réalisées dans les sites de Touzouz, Akhalkhal, la zone des sciences et T’lat (Béni-Isguen) situés dans la vallée du M’zab qui compte quatre communes (Daya Ben Dahoua, Ghardaia, Bounoura et El-Atteuf).

Ces ouvrages hydrauliques, estimés à plus de 150 millions DA (environ 1 110 955 euros), ont fait parler d’eux grâce aux « bons » résultats obtenus dans la fourniture en eau de qualité propulsant l’essor urbanistique et économique que connait Ghardaia. Avec la réalisation de ces ouvrages, l’Algérie entend combattre les pénuries d’eau dues à la croissance démographique accélérée et du développement des secteurs agricole et industriel dans la région. La mobilisation et le captage de cette ressource hydrique « rare » s’effectue par le pompage dans les nappes (phréatique et albienne) pour répondre durablement aux défis de l’urbanisation et au développement socio-économique de la wilaya dans son ensemble ainsi qu’à renforcer l’attractivité touristique et de l’investissement dans la région, a souligné M. Belahrache.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire