Les femmes de Lukala (RDC) initiées à la transformation des produits agricoles

0

L’ONG femmes en action pour le développement (Fad) initie des veuves, des femmes au foyer et des filles mères à la transformation des différents produits agricoles ainsi qu’à l’alphabétisation. « FAD est une structure des femmes dirigée par les femmes, déterminée à prôner la prise en charge des femmes, cela passe par l’initiation de celles-ci à la transformation des certains produits agricoles », a expliqué Jaël Lombo, secrétaire de cette ONG.

La préparation de l’huile issue de noix de palme, des aliments pour bétails, la préparation des gingembres, des croquettes, des yaourts, des chikwangues et la fabrication du savon, tel sont les quelques prouesses dont sont capables ces femmes. A en croire Jaël Lombo, cette initiation des femmes de Lukala dans le Kongo central à la transformation des produits agricoles a pour but de les autonomiser. C’est cette mission que s’est assignée l’ONG femmes en action pour le développement Fad. Une initiative lancée pour apporter de l’aide aux femmes qui souvent font les frais de plusieurs situations socio-économiques de la vie. A Lukala comme dans la plupart des milieux ruraux de la République démocratique du Congo, la vie des femmes est étroitement liée aux revenus de leurs conjoints. Une fois que ces derniers décèdent ou quittent le toit conjugal, les femmes deviennent très vulnérables. Elles ont du mal à prendre soins de leurs enfants ou encore à couvrir d’autres besoins familiaux. C’est pour pallier à cette triste situation que Rosette Ngimbi, a décidé de mettre sur pieds cette ONG., dans le but d’autonomiser les femmes de Lukala. Après la vente de ces produits, les revenus sont gardés dans la caisse, pour constituer des rémunérations mensuelles pour chaque membre.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire