Burkina Faso : le PNDES appuyé à hauteur de 131 milliards FCFA

0

Le Plan national de développement économique et social (Pndes) burkinabé va bénéficier d’un appui d’une valeur de 131 milliards FCFA. C’est dans ce sens que Rosine Coulibaly, ministre en charge de l’Economie, a signé cinq accords de financement avec des partenaires techniques et financiers du pays.

Selon une source officielle qui a révélé les détails de cet accord, le premier d’un coût de 42 milliards FCFA signé avec la Banque mondiale, devrait soutenir les réformes engagées dans le domaine de l’énergie et de la gestion budgétaire du gouvernement. Le deuxième pour sa part, d’une valeur de 20,8 milliards FCFA, a été conclu avec le Fonds international de développement agricole (Fida). Il profitera au Projet d’appui à la promotion des filières agricoles (Papfa) qui vise à booster la production dans quatre principales filières : riz, maraîchage, sésame et niébé. Le troisième quant à lui, d’un montant de 60,13 milliards FCFA est signé avec la Banque africaine de développement (Bad) et permettra de financer le projet de bitumage de l’axe Goughin-Fada N’Gourma-Pièga-Frontière du Niger, nécessitant un investissement global de 126 milliards FCFA. L’avant-dernière convention de financement porte sur une subvention de 1,5 milliard FCFA de la Chine en faveur de la mise en place d’une unité de coronarographie et de cardiologie interventionnelle au Centre hospitalier de Tengandog. Enfin, le dernier est signé avec l’Agence française de développement (Afd), qui décaissera 6,56 milliards FCFA à titre d’appui budgétaire, et d’aide au règlement de dettes.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire