La Banque mondiale vole au secours de l’élevage et de la pêche en Ethiopie

0

L’institution financière mondiale et le gouvernement éthiopien ont signé, le 21 décembre dernier 2017, deux accords de financement d’un montant global de 470 millions $ pour améliorer la qualité de l’éducation et la productivité dans l’élevage et la pêche.

Le deuxième accord, constitué d’un prêt de 170 millions $ a pour but  d’améliorer la productivité dans les secteurs de l’élevage et de la pêche et à renforcer leur contribution dans l’économie du pays. Le projet de développement de l’élevage et de la pêche vise à libérer le potentiel du pays dans ces secteurs. L’objectif étant d’accroître la capacité de production et de commercialisation des producteurs et des transformateurs dans certaines chaînes de valeur, et à renforcer les systèmes de prestation de services. Mais également à répondre efficacement aux situations d’urgence.

Le premier accord, d’un montant de 300 millions $ sous forme de subvention, servira à soutenir les efforts du gouvernement éthiopien dans la réalisation d’un projet d’amélioration de la qualité et de l’équité en matière d’éducation générale dans le pays. Signalons que le secteur de l’élevage est une source majeure de recettes en devises pour l’Ethiopie et représente près de 20% du Produit intérieur brut (Pib) total du pays.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here