Interdiction formelle du commerce de l’ivoire en Chine !

0

C’est fini ! Le premier pays importateur d’ivoire au monde l’a interdit sur son territoire.

L’interdiction est entrée en vigueur le 1er janvier 2018. C’en est peut-être pas fini du trafic pour autant, loin de là, mais la Chine pose ainsi un pas de géant dans la lutte contre un commerce des plus sales et répugnants avec des pratiques barbares sur les mammifères porteurs de défenses en ivoire comme les éléphants d’Afrique. Un coup dur pour les braconniers ! Puisque la demande chinoise était motrice des massacres d’éléphants.

Longtemps indexée par les associations et administrations qui luttent contre ce trafic, avec cette interdiction du commerce de l’ivoire, la Chine change beaucoup de choses, rendant notamment la pratique beaucoup plus difficile pour les trafiquants qui trouvaient dans son territoire une liberté de circuler et d’opérer.

Selon La Croix : « Ce changement de politique remonte à 2015 lorsqu’un accord avait été passé entre le président américain Barack Obama et son homologue chinois Xi Jinping pour interdire la vente d’ivoire dans leur pays respectif. Une grande campagne d’information avait été lancée en Chine mettant en avant des grandes stars du sport et du cinéma pour convaincre les Chinois des effets néfastes du commerce d’ivoire sur la survie des éléphants d’Afrique. De son côté le gouvernement a déjà fermé un premier groupe de 67 magasins officiels en mars 2017, sur un total de 172 qui écoulait des stocks accumulés avant 1989 lorsque le commerce en a été interdit sur le plan mondial, ainsi que d’un lot acheté à plusieurs pays africains en 2008 dans le cadre d’une vente exceptionnelle. Avec cette annonce d’interdiction totale du commerce de l’ivoire en Chine, les 105 derniers magasins restant ont été fermés ce 1er janvier 2018 ».

Faut-il rappeler que le kilo d’ivoire était échangé à  plus de mille euros, pour ainsi dire que la lutte ne fait que commencer en chine, plusieurs années seront nécessaires avant que le sésame tant prisé ne disparaisse complétement des mentalités.

En attendant, acheter ou vendre de l’ivoire en Chine est devenu totalement illégal et hors la loi.

Plus aucun marchand d’ivoire en Chine n’est autorisé l’Etat, l’interdiction est étendue au commerce en ligne et aux souvenirs achetés à l’étranger.

Pékin avait déjà décidé en mars 2016 d’étendre l’interdiction d’importation de l’ivoire et de ses produits dérivés acquis avant 1975. L’ivoire est très recherché en Chine, où il a pu atteindre jusqu’à 1050 euros le kilo, étant considéré comme le symbole d’un statut social élevé. La forte demande du pays a alimenté le massacre de dizaines de milliers de pachydermes africains par an.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here