Innovation : REAMOOC dope l’apprentissage des étudiants en Afrique subsaharienne

0

Grâce aux solutions numériques, le projet européen baptisé Réseau africain de développement de MOOC pour l’innovation pédagogique dans l’enseignement supérieur (Reamooc) s’investit dans l’amélioration de l’apprentissage des étudiants dans l’enseignement supérieur en Afrique subsaharienne en favorisant l’adoption de pratiques pédagogiques numériques innovantes au sein des institutions partenaires du projet. L’initiative est officiellement lancée le 15 janvier 2018 à Bruxelles lors du colloque sur « L’innovation pédagogique dans l’enseignement supérieur en Afrique subsaharienne : de la stratégie au terrain »  et est cofinancé par le programme Erasmus+ de l’Union européenne à hauteur de de 870.000 €. Sa coordination étant assurée par l’Agence universitaire de la Francophonie (Auf) et l’Université libre de Bruxelles et réunit 10 autres partenaires.

Le dessein des initiateurs de ces échanges est de promouvoir le dialogue entre les parties prenantes de l’innovation pédagogique en Afrique subsaharienne. Prenant part à la rencontre, Jean-Paul de Gaudemar, recteur de l’Auf, a animé une table ronde sur le thème « Quelle(s) stratégie(s) pour développer l’innovation pédagogique dans l’enseignement supérieur africain ? ». Reamooc accompagnera le développement de MOOCs et leur intégration dans les curricula par les enseignants des institutions universitaires partenaires du projet au Cameroun et au Sénégal. Cette pratique sera étendue par la suite à d’autres institutions.  Pour atteindre cet objectif, le projet mise avant tout sur la constitution d’un réseau de partenaires africains qui assurera sa pérennité par le transfert de compétences au sein d’autres établissements. Des pôles d’innovation et de diffusion pédagogique seront également créés dans les institutions partenaires.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here