La plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest implantée à Kita (Mali)

0

La République du Mali aura l’honneur d’accueillir la première centrale photovoltaïque détenue et exploitée par un producteur indépendant du Mali et considérée comme la plus grande centrale solaire en Afrique de l’Ouest avec 50 MWc en Build-own-operate and transfer (Boot).

A terme, l’infrastructure sera un élément essentiel quant à la hausse de la fourniture  énergétique au Mali et contribuera activement à la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le pays. De l’avis des experts, la durée du projet permettra à réduire 1 400 000 tonnes de CO₂. Sur ce point précis, le président et co-fondateur d’Akuo Energy, Sponsor du projet, Eric Scotto, a laissé entendre que « l’énergie renouvelable est essentielle pour l’Afrique, en termes de croissance économique, d’indépendance et d’éducation. Elle l’est particulièrement pour le Mali où les attentes de la population sont très fortes. La signature de ce financement majeur est une première étape, et nous sommes reconnaissants à Eaif et à Investec Asset Management pour leur soutien. Nous sommes également très reconnaissants à la Boad, qui a dirigé la structuration de la tranche franc CFA, à FMO, Bnda, Gap et GuarantCo pour avoir rendu possible ce financement ».

Le financement de ce projet grandiose a été rendu possible grâce au concours de la Banque ouest africaine de développement (Boad), Emerging Africa infrastructure fund (Eaif), géré par Investec Asset Management et leurs partenaires, le FMO, la Banque nationale de développement agricole du Mali (Bnda), Green Africa power (Gap) et GuarantCo. Ces société ont permis un investissement de 77 millions d’euros afin de donner corps au projet d’implantation et d’exploitation de la centrale photovoltaïque de 50 MWc en Build-own-operate and transfer (Boot) à Kita par la société Akuo Kita Solar SA au Mali. Des sources proches du dossier expliquent que le financement a été co-arrangé par la Boad et Eaif. Mandatée pour la levée de la tranche en Francs CFA de la dette senior, d’un montant de 13,1 milliards de FCFA, la banque y a elle-même contribué à hauteur de 11 milliards de FCFA. La contribution de la Banque ouest africaine de développement s’inscrit dans le cadre de son plan stratégique 2015-2019 qui vise à soutenir les projets de production indépendante d’électricité, en matière d’infrastructures d’énergie, plus spécifiquement dans sa stratégie environnement-climat 2015-2019, afin de promouvoir les projets à forts bénéfices environnementaux, sociaux et climatiques.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here