Le foncier, un moyen d’attirer les investisseurs au Rwanda

0

Les autorités rwandaises se penchent sur une politique de facilitation de l’accès au foncier afin d’encourager les investisseurs à s’installer dans les Zones économiques spéciales (Zes), en particulier à Kigali.

D’après Vincent Munyeshyaka, ministre du Commerce et de l’Industrie, « les investisseurs cherchant à créer des usines dans les Zones économiques spéciales (Zés), auront désormais plus de facilité à accéder aux terres, dans le cadre d’une nouvelle politique, car elle limite les augmentations inutiles des prix des terres, a indiqué le Ministère du Commerce et de l’Industrie. La nouvelle politique permet aux investisseurs d’acquérir un bail à long terme et de s’engager dans la négociation des prix des terrains », a notamment expliqué le ministre. A l’en croire, l’objectif est surtout de juguler et, par la suite, prévenir la spéculation foncière. « Vous réalisez que les prix changent en fonction des négociations et des infrastructures qui ont été construites sur la parcelle. Nous voulons donc décourager la spéculation foncière », a-t-il laissé entendre.

Outre la Zes de Kigali, le Rwanda dispose de huit parcs industriels répartis dans les districts.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here