Mer de chine : une pollution massive au condensat du Sânchî

1
Mer de chine, une catastrophe écologique grandeur nature au large de Shanghai. Le pétrolier iranien Sânchî (accidenté le 6 janvier 2018), qui transportait 136 000 tonnes de condensats, des hydrocarbures ultra-légers dont l’impact sur l’écosystème est plus difficile à mesurer, a sombré


L'actualité est gratuite, les archives sont réservées aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.

Connexion pour les utilisateurs enregistrés

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.
   
Nouvel utilisateur ?

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.
*Champ requis

Les commentaires sont fermés.