Une marche contre « le pillage systématique du foncier » prévue au Burkina Faso

0

La société civile du Burkina Faso a annoncé une marche-meeting le 15 mars 2018 pour dénoncer les pratiques des sociétés et agences immobilières en matière d’acquisition du foncier. C’est ce qu’a annoncé la Coalition des associations pour la défense du droit au logement (Caddl).

Via cette initiative, la société civile burkinabé espère contraindre l’exécutif à trouver « des solutions justes » à ce qu’elle qualifie de crise du logement. « En lieu et place des bidonvilles, nous voulons des logements sociaux à des prix adaptés à nos pouvoirs d’achat ; faute de quoi nous irons occuper les villas cossues inhabitées de Ouaga 2000, car nous sommes tous des Burkinabè et nous avons droit à des logements décents.», a menacé le secrétaire général de la Caddl, Pama Nibié.

« Après avoir acquis des centaines d’hectares à bon prix, les sociétés immobilières procèdent à des spéculations foncières inacceptables, compromettant davantage les perspectives d’accès à un logement pour les populations sans emplois et appauvries et en privant les paysans de terres de culture. Nous lançons un appel à toutes les organisations démocratiques, patriotiques et révolutionnaires à se joindre à la campagne de dénonciation pour exiger de l’Etat, des solutions justes à la crise du logement qui frappe le peuple », a-t-il poursuivi. Précisant que cette marche sera faite en direction du ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here