Innovation dans l’agriculture durable en Afrique, ces startups qui défrichent les champs

1

 Les Startups africaines ont connu un boom dans l’agriculture durable en 2017. En effet, le prix de la « Startup africaine de l’année 2017 » a été décerné à Casablanca au Maroc à l’initiative du groupe OCP et du magazine Bonjour Idée fin janvier 2018. Le lauréat est ThinVoid de l’Ouganda, qui promeut un service dans l’inclusion financière des professionnels non bancarisés dans les secteurs du transport et de l’agriculture.

Des innovations technologiques pour la préservation de la planète

Auparavant, entre 2013 et 2015 l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et  l’alimentation (Fao) et l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) travaillent en étroite collaboration pour inciter les différents acteurs économiques dans une agriculture durable. Ils encouragent l’agriculture durable dans les pays en voie de développement.

Cette initiative est précédée par l’organisation du forum Afrique -100 Innovations pour un développement durable par le ministère des Affaires étrangères françaises le 05 décembre 2013 en partenariat avec l’Agence française de développement (Afd). Cette rencontre a révélé au grand public des innovations qui vont dans le sens du développement durable. Ces innovations vont permettre de trouver des solutions concrètes dans la lutte pour la préservation de la planète.

Lors de la rencontre de Casablanca qui a vu ThinVoid de l’Ouganda s’adjuger le prix de la « Startup africaine de l’année 2017 », sur les 550 projets soumis, 20 startups ont été présélectionnées et parmi elles quelques-unes sont du secteur de l’agriculture.

Tour d’horizon de ces startups qui digitalisent l’agriculture africaine

FAPEL GUINÉE : fondée par Aguibou Barry, Fadel a la particulier de fabriquer et de commercialiser des pompes à piston alternatif à partir de matériaux de récupération. Son innovation réside dans son  double usage : domestique et irrigation.

CRAFT PLANET de Abdul Lateef Olaosebikan et Kabir Olaosebikan est une société  recycle les déchets agricoles  pour les transformer en granulé de bois et en briquette pour un usage domestique et industriel. Un poêle à granulés a été aussi conçu pour améliorer la combustion et être moins nuisible pour la santé des utilisateurs.

ZENVUS – NIGERIA : fondée par Dr. Ndubuisi Ekekwe, Zenvus est une solution intelligente pour les exploitations agricoles qui utilisent des capteurs électroniques pour recueillir des données sur le sol concernant l’humidité, les nutriments, la température, le pH. Zensus propose deux produits : Zenvus Smartfarm, un capteur de fertilité du sol et Znevus Yield pour la cartographie des sols.  En outre, il offre plusieurs services : zManager, un journal en ligne de l’exploitation agricole, zPrice pour faciliter les négociations et la détermination des prix, zCapital pour faciliter l’accès au financement grâce à de meilleures données agricoles, zCrowfund  pour aider les agriculteurs à lever des fonds locaux, zInsure pour l’assurance des exploitations et zMarkets pour faciliter la vente des produits.

ECOACT TANZANIE : Elle est une entreprise sociale créée pour relever les défis de la pollution des déchets plastiques, de la gestion des déchets, de la déforestation et du changement climatique. ECOACT TANZANIE recycle les déchets plastiques et les transforment en bois d’œuvre en plastique. Abordable, le bois d’œuvre en réduit le besoin en matériaux de construction fabriqués à partir du  bois et contribue ainsi à préserver les forêts.

Parmi les 530 autres startups africaines qui ont soumis leur projet figurent de nombreuses startups qui excellent dans le domaine agricole. En Afrique de l’Ouest, Presdi Solutions du Sénégal avait présenté son complexe agro-avicole, AgroPastorale  de la Côte d’Ivoire avait lui présenté une application qui facilite l’achat et la ventes de produits issus de l’agriculture.

Au-delà des startups, la fintech africaine

Asbank, le prêt de matériel aux agriculteurs contre un pourcentage sur leurs productions au Burkina Faso et LeSid, le fournisseur d’engrais 100% biologiques.

En Côte d’Ivoire, Grainothèque ambitionne de préserver la diversité biologique des plantes nourricière en Afrique.

AgroCenta au Ghana est une technologie et innovations en faveur des petits agriculteurs.

Au Mali, Agro-bourse, les cultures agricoles comme source d’investissement et

Koolfarmer, un service de livraison des fruits et légumes bio.

Agristock au Niger, un espace d’échange et de commercialisation des produits agricoles et Ranchs du Sahel, une unité de multiplication et de distribution de bétail.

Le Nigeria UNFIRE facilite l’accès des communautés à faibles revenus à une bonne nutrition, Yayale entreprise, une eshop pour les produits et services de la volaille, K.S.D.N Farms, produit de la nourriture d’une façon moins couteuse et plus efficace,

ColdHubs, des chambres froides à énergie solaire pour préserver et entreposer les produits périssables, NaFarm Foods, pour préserver les tomates afin d’aider les agriculteurs à diminuer leurs pertes post-récolte, Virtual Farm, la première ferme virtuelle en Afrique, Top Peanuts Yoghurt, produire des yaourts frais à base d’arachides, YieldAgro, établir un lien fiable entre producteurs, transformateurs et consommateurs, Ibbie Gold Nigeria Ltd, promouvoir la production de gingembre, Satyriade, solution pour les besoins laitiers au Nigeria, CASPEM, aliments hautement nutritionnels pour le bétail et l’Afrika Integrated Farms, production de volaille à base de plantes.

Au Togo Agrisoft une  plateforme web et mobile de location de matériel agricole ; Soja Invest, une plateforme mobile de financement participatif dédié à la filière soja et CRAFAP, un centre de recherche, d’appui et de formation agro-pastoral.

En conclusion, l’agriculture durable est l’application à l’agriculture des principes du développement durable. Il s’agit donc d’assurer la production de nourriture, de bois et de fibres en respectant les limites écologiques, économiques et sociales qui assurent la durabilité dans le temps. De  cette production. Elle ne porte pas atteinte à l’intégrité des personnes et des êtres vivants. L’agriculture durable limite l’utilisation de pesticides qui peuvent nuire à la santé des agriculteurs et des consommateurs. Elle vise à protéger la biodiversité.

Aida Kébé DIAGNE (Stagiaire) / VivAfrik

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here