Quand les startups se côtoient au Kenya

0

L’union fait la force. Cet adage semble être bien assimilé par les startups kenyanes. Ainsi, les entreprises internationales, locales et startups se côtoient, dans un environnement business moderne et connecté au reste du monde. Le marché de l’emploi à Nairobi est prometteur et a besoin de plus de compétences.

La capitale du Kenya, Nairobi se présente alors comme l’une  des places fortes en Afrique en matière d’opportunités liées à la technologie et à l’innovation. Elle regorge d’entreprises prestigieuses et offre un environnement socio professionnel propice au travail et à l’investissement. Nairobi est très vite devenu rapidement une destination prisée pour les entreprises multinationales, en particulier celles du secteur des services, qui cherchent à accroître leur présence sur le continent.

De par le passé, Pfizer, la société pharmaceutique américaine, PricewaterhouseCoopers, et Posterscope, une société de publicité ainsi que de nombreuses autres grandes entreprises ont participé à l’élaboration d’un hub régional, en recrutant du personnel pour s’installer durablement dans la capitale du pays de l’Afrique de l’Est. D’autres géants dans l’industrie des services tels qu’IBM, Google, PwC, l’agence de publicité WPP, Bharti Airtel, Nokia / Siemens, Huawei, Procter & Gamble, Biersdoff, Barclays et Stanchart ont progressivement mis en place des stratégies pour créer des centres régionaux ou implanter de nouveaux modes opératoires pour servir l’Afrique subsaharienne.

Avec les autres États d’Afrique de l’Est, le Kenya bénéficie de plusieurs facteurs. Premièrement, la création d’un marché commun contribue à la mise en place d’un marché interne fort avec une population de 130 millions d’habitants et une classe moyenne estimée à 30 millions de consommateurs. Le deuxième facteur est la pacification de la région survenue avec la fin de la plupart des guerres civiles dans les Grands Lacs. Conséquence, des multinationales africaines telles qu’Ecobank, Stanbic, UBA, MTN, KCB et Equity poursuivent une stratégie d’expansion plus agressive sur ces marchés, similaires à leurs marchés domestiques. Les multinationales mondiales, comme Pfizer et IBM, ont longtemps identifié les opportunités dans la région.

L’un des plus grands atouts de Nairobi est son emplacement clé sur le continent. Cela favorise énormément le transporteur national, Kenya Airways

Autre facteur bénéfique, l’investissement massif que les gouvernements de la CAE ont initié pour l’installation de câbles à fibre optique, ce qui a dopé la vitesse et le niveau de connexion Internet. Le secteur des services au plan international profite ainsi de connexions aériennes étendues et fiables, d’un emplacement confortable et abordable, de connexions Internet rapides et d’une réserve de talents qualifiés.

Les entreprises multinationales comme Google trouvent également qu’il est plus facile de recruter à Nairobi, où beaucoup disent qu’il existe un large éventail de compétences, allant des banques à la technologie. C’est pourquoi les entreprises internationales cherchent à faire de Nairobi le pivot de leurs opérations à l’échelle du continent, pour jouer les premiers rôles dans l’histoire de la croissance africaine. L’un des plus grands atouts de Nairobi est son emplacement clé sur le continent. Cela favorise énormément le transporteur national, Kenya Airways.

La demande croissante de logements et de salles de conférence a encouragé les chaînes hôtelières mondiales à s’installer à Nairobi pour combler le déficit de l’offre. Rezidor Hotel Group, propriétaire de la marque Radisson, a son un hôtel à Nairobi, rejoignant une dizaine d’autres hôtels locaux à venir. D’autres projets d’infrastructure soutenant l’environnement des affaires à Nairobi comprennent la pose de câbles infrarouges permettant une connectivité Internet plus rapide.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here