Le Sénégal vise à « augmenter et stabiliser » la croissance agricole

0

La République du Sénégal se fixe un nouveau défi visant à « augmenter et stabiliser » sa croissance agricole, a soutenu samedi 3 mars 2018 le président du conseil d’administration de SONACOS et conseiller technique du ministre de l’Agriculture, Youssou Diallo lors de son intervention à la journée du Sénégal au Salon international de l’agriculture (Sia) de Paris sur le thème : « Acquis de la politique agricole et perspectives ».

« Si on parvient au cours des cinq prochaines années à (porter) le taux de croissance agricole de 15 à 20 %, le Sénégal atteindra un taux de croissance global à deux chiffres ». S’exprimant en présence du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck et de la diaspora sénégalaise en France, M. Diallo a déclaré que le Sénégal a « intérêt à renforcer les investissements » dans le sous-secteur agricole, ainsi que « le rôle du secteur privé ».

Le Sénégal qui a joué un rôle impulsif dans ce domaine, doit « travailler à développer » les chaînes de valeur. De même, il doit également « finaliser la réforme foncière », en vue de favoriser l’accès à la terre. Mais c’est « un instrument à manipuler avec prudence pour préserver les terres », tout en favorisant les investissements. Youssou Diallo A enfin défendu la nécessité pour le Sénégal de consolider le rôle de la BNDE et de la CNCAS et celle d’augmenter le fonds de recherche et d’innovation.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here