Le week-end des solutions PARFAO célébré les 09 et 10 mars 2018

0

Le week-end des solutions PARFAO sera célébré les vendredi 09 et samedi 10 mars 2018 à 17h00 dans les bureaux de l’Agence universitaire de la francophonie (Auf) située sur la route de la Corniche à Dakar, la capitale sénégalaise, informe un communiqué parvenu à VivAfrik.

Cet événement de deux jours vise à accompagner des projets porteurs de solutions innovantes en agro écologie au Sénégal. Selon le texte, « le week-end des solutions PARFAO vise à propulser les meilleurs projets, sélectionnés à l’issue de 3 ateliers multi acteurs préparatoires. Ce week-end « accélérateur » a pour objectifs de consolider et finaliser les idées de solutions de chaque équipe, en les rendant opérationnelles, grâce à l’établissement d’un plan d’action détaillé. Ces projets seront accompagnés sur les 6 prochains mois. Pour lancer l’accompagnement des projets, les participants se retrouvent pour le « week-end des solutions PARFAO », lors duquel chaque équipe sera coachée par un mentor », notent les signataires du document. En un mot, le programme PARFAO vise à promouvoir l’agro écologie par la recherche et la formation en Afrique de l’Ouest

« Le weekend des solutions s’inscrit dans le cadre du programme PARFAO (promouvoir l’agro écologie par la recherche et la formation en Afrique de l’Ouest), co-porté par l’Institut de recherche pour le développement (Ird) et l’Agence universitaire de la francophonie, en partenariat avec :

– L’Université Cheikh Anta Diop et la Boutique des Sciences « Xam Xamu Niep ngir Niep »

– L’Université Gaston Berger, Socio Innov, UFR S2ATA et I’incubateur de l’UGB

– L’ISRA Institut Sénégalais de Recherche Agricole

– Le CIRAD Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement », détaille le communiqué.

La recherche académique doit nourrir l’innovation pour contribuer à inventer les voies d’un développement durable

Qui précise qu’en février 2018, trois ateliers multi acteurs préparatoires sur la thématique de la pêche artisanale et de l’agro écologie au Sénégal se sont déroulés à Dakar et à Saint Louis. Chaque atelier a rassemblé 15 acteurs de la communauté scientifique (étudiants, chercheurs) et 15 acteurs du monde socio-économique (agriculteurs, pêcheurs, transformateurs, associations, institutions, entreprises…). Ces ateliers ont permis d’identifier collectivement les défis auxquels chaque secteur fait face, puis, esquisser par groupe, des pistes de solutions à ces défis.

De l’avis de Fatou-Maty Diouf, chargée de communication de l’Ird au Sénégal, l’objectif est de « décloisonner le monde universitaire et de la recherche, et faire bénéficier aux populations d’expertises éclairées pour co construire ensemble un développement durable.

La recherche, les systèmes d’enseignements supérieurs, la technologie et l’innovation (mentionnées dans les ODD 91 et 172) sont décisifs pour accompagner le développement de nouvelles manières de produire et de vivre ensemble », informe-t-elle.

Pour elle, « la recherche académique doit nourrir l’innovation pour contribuer à inventer les voies d’un développement durable. Les ateliers PARFAO et le Weekend des Solutions représentent d’excellentes opportunités de rencontres et d’échanges entre esprits créatifs dotés d’expériences et compétences diverses ».

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here