Quand la Gendarmerie Royale marocaine nettoie les arrêts du bus

0

C’est un acte de haute portée pour les forces de sécurité marocaines. En effet, la Gendarmerie Royale de Rabat a mené, du 23 février au 9 mars 2018, une campagne d’assainissement de grande envergure au niveau des points d’arrêt et sur les itinéraires empruntés par les bus desservant Salé, Ain Aouda, Témara et Skhirate.

Selon les autorités locales de la Wilaya de la région de Rabat-Salé-Kénitra cette campagne avait pour objectif de rassurer les utilisateurs de ces moyens de transport public. A en croire nos sources, cette campagne d’assainissement s’est soldée par l’interpellation de 526 personnes, impliquées dans divers crimes et délits, à savoir le trafic de stupéfiants et de comprimés psychotropes, vol de téléphones portables, jets de pierres sur bus et ivresse publique et manifeste.

Elle a également permis la saisie de quantités de stupéfiants, de psychotropes et de lots d’armes blanches, dont un taser utilisé par un dangereux criminel aux multiples antécédents judiciaires, précise-t-on.

Sur instructions du parquet du ressort, 43 mis en cause, parmi les personnes interpellées, ont été déférés devant la justice, ajoutent les autorités, notant que les stupéfiants et les lots d’armes blanches saisis ont été remis aux services compétents.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire