Le Burkina Faso frappé par « des récoltes insuffisantes », selon Jean Lamy

0

Jean Lamy, représentant des Partenaires techniques et financiers (Ptf) a reconnu que son pays fait face à une crise alimentaire due à « des récoltes insuffisantes ». « Il y a actuellement, malheureusement, dans la partie nord du pays, du fait des récoltes insuffisantes, des difficultés qui ont été constatées par le comité spécial de sécurité alimentaire, la semaine dernière », a confié Jean Lamy, représentant des Ptf par ailleurs chef de délégation de l’Union européenne, Jean Lamy.

Lamy s’exprimait dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (Pndes), en présence du premier ministre burkinabé Paul Kaba Thiéba et certains membres de son gouvernement lors d’une rencontre d’échange avec les Partenaires techniques et financiers vendredi 30 mars 2018.

Pour endiguer ce fléau, il rappelle qu’« il y a un appel lancé par le gouvernement pour accompagner le plan de réponse élaboré ». Ajoutant que les Ptf ont échangé sur ce point précis afin de savoir comment ils pourront répondre le plus efficacement possible à la situation difficile.

Jean Lamy a également appelé le gouvernement burkinabè à tenir ses promesses à la réunion du Pam à Rome pour apporter le maximum de réponses. « Il va avoir une réunion importante qui aura lieu en avril (2018) à Rome, en Italie. C’est l’endroit où se réunissent tous les représentants du monde entier qui participent au Programme alimentaire mondial des Nations unies (Pam). Le gouvernement burkinabè nous a dit qu’il allait travailler pour qu’il y ait une représentation pour mobiliser d’ici là, le maximum de réponses des Ptf ».

Lors de cette rencontre entre le gouvernement et les Partenaires techniques et financiers, la question de la coopération pour la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social, à travers certains sujets précis concernant le travail qui se fait dans les Cadres sectoriels de dialogue (Csd), a été évoquée. Selon la délégation, il était question de voir comment ils peuvent travailler mieux ensemble de façon efficace.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here