Energies renouvelables : la BAD finance les pays de la Grande Muraille verte

0

La Banque africaine de développement (Bad) s’engage à injecter 12 milliards de dollars américains pour produire 10 Gigawatts (Gw) d’énergies renouvelables, sur la période 2016-2020, dans les 11 pays composant la Grande muraille verte (Gmv), dont le Sénégal. C’est ce qu’a annoncé lundi 9 avril 2018 à Dakar Serge Marie N’guessan, responsable-pays  de la Bad.

N’guessan qui s’exprimait lors de la cérémonie de lancement de la campagne sur l’engagement de la Bad pour « transformer le désert en énergie » a indiqué que ce financement sera assuré grâce à l’appui d’autres partenaires techniques et financiers pour « plus de synergies ».

« La Banque, en tant qu’agence d’exécution accréditée du Fonds Vert pour le Climat, s’engage notamment dans le cadre de l’initiative « Desert To Power », à soutenir de façon ambitieuse les programmes intégrés, assortis des projets d’énergies pour diverses utilisations : pompage d’eau, irrigation solaire, kits pour les ménages… », a expliqué Serge Marie N’guessan.

L’initiative « Desert to Power » (ou Du Désert à l’Energie) est un programme qui vise à transformer le potentiel énergétique du Sahara en électricité. Ce programme permettrait aux 250 millions de personnes qui n’ont pas accès au courant de sortir de l’obscurité, a affirmé le coordonnateur de ce projet Dr Succès Masra.

Se félicitant des performances du Sénégal dans le cadre du mix énergétique (21% de la production nationale), Serge Marie N’guessan, responsable-pays de la Bad a réaffirmé la disponibilité de l’institution financière à accompagner le gouvernement sénégalais pour atteindre son objectif de 30% de mix énergétique en 2019.

Abordant  la question de la « gestion intelligente du solaire », la directrice de l’Agence française de développement (Afd), partenaire dudit projet, a insisté sur la nécessité de créer des écoles de formation aux métiers des énergies renouvelables. Elle a profité de l’occasion pour annoncer l’inauguration prochaine d’une antenne destinée au mix énergétique et aux énergies renouvelables au sein du centre de formation de l’Afd.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire