Des élèves burkinabés s’engagent pour la cause de l’environnement

0

Les autorités du Burkina Faso, notamment les ministres de l’Education nationale et de l’Alphabétisation et celui de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique ont procédé au lancement officiel de la compétition inter-établissements baptisée « my green school », initiée par Vivo Energy. La cérémonie de lancement a eu lieu au Lycée Philippe Zinda de Ouagadougou le lundi 9 avril 2018.  L’initiative lancée par les deux ministres vise la promotion de l’éducation environnementale.

Vivo Energy qui est une société de distribution et de commercialisation de carburants et de lubrifiants Shell entend,  à travers cette initiative, élargir la palette de ses projets dans l’éducation environnementale, la sécurité routière et la formation. Outre des bosquets réalisés dans des établissements, c’est vers un travail de fond dans l’éducation et la formation des jeunes à la protection de l’environnement, que Vivo Energy veut s’inscrire selon sa directrice générale, Kadidiatou Fall. Tous les établissements participants seront récompensés et les 3 meilleurs verront leurs projets financés, poursuit Mme Fall.

Le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, a salué à sa juste valeur l’initiative de Vivo Energy, avant de rappeler toute la pertinence de l’éducation environnementale et sa prise en compte par son département avec l’existence d’une cellule environnementale. Il a souhaité que la compétition soit une source d’émulation saine pour les élèves afin de faire d’eux des citoyens engagés pour la cause de l’environnement.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here