Trois agences de l’ONU alertent sur la famine au Sahel

0

L’Organisation des Nation unies (Onu) s’érige contre la faim et la malnutrition sévères qui sévissent dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest. En termes clairs, les directeurs régionaux des trois agences des Nations unies vont unir leurs voix pour alerter la communauté internationale sur ce fléau. Abdou Dieng, directeur régional du Programme alimentaire mondial (Pam) pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Marie-Pierre Poirier, directrice régionale du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre et Coumba Sow, coordonnatrice Equipe sous régionale pour la Résilience – Afrique de l’ouest (Reowa).

La faim et la malnutrition sévères dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest toucheront des millions de personnes si la communauté internationale n’agit pas maintenant. Ces fléaux sont provoqués par la sécheresse, combinée aux prix élevés des denrées alimentaires et aux conflits.

Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao), le Programme alimentaire mondial et l’agence du Fonds des Nations unies pour l’enfance, de mauvaises précipitations en 2017 ont ruiné le bétail et les récoltes dans de vastes régions du Sahel, conduisant à un début précoce de la saison de soudure dans le sud de la Mauritanie, le nord du Sénégal et des parties du Mali, du Niger, du Burkina Faso et du Tchad.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here