Gestion durable des forêts, socle du développement durable

0

 La mise en œuvre du Plan stratégique sur les forêts (2017-2030) qui offre un cadre global pour gérer de manière durable tous les types de forêts et d’arbres hors forêt a examiné la semaine dernière à New York par la treizième session du Forum des Nations Unies sur les forêts (Fnuf).

Le Plan, adopté fin 2017 par l’Assemblée générale, vise à enrayer et inverser la tendance à la déforestation et à la dégradation des forêts et, au-delà, à étendre la superficie des zones forestières.  Il contient « six objectifs d’ensemble », assortis de 26 cibles à atteindre d’ici à 2030, ainsi que des dispositions pour des contributions nationales volontaires en vue de la réalisation de ces objectifs.

« Ce qu’il nous faut, c’est réaliser une transformation catalytique de nos systèmes et de nos comportements moyennant une application idoine des ressources, des expertises et de la technologie, le tout devant être appuyé par la volonté et la prévoyance politiques », a souligné le Président du Fnuf, M. Shahrul Ikram Yaakob, de la Malaisie

A en croire M. Yaakob, les enjeux de cette mise en œuvre sont de taille, car si les États Membres respectent fidèlement le Plan stratégique, il sera non seulement possible d’inverser les pertes du couvert forestier, notamment dans le domaine tropical où 7 millions d’hectares de forêts continuent d’être perdus chaque année, mais aussi de les augmenter de 3% chaque année. Outre la gestion durable de tous les types de forêts et d’arbres, cette avancée permettra de faire des contributions notables à la lutte et l’adaptation aux changements climatiques.

Pour sa part, le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires économiques et sociales, M. Liu Zhenmin, a rappelé que les forêts, qui couvrent 30% de la planète, jouent un rôle essentiel pour combattre la pauvreté et sont un filet de sécurité pour les communautés rurales les plus pauvres. De plus, les forêts sont essentielles pour l’atténuation et l’adaptation aux changements climatiques.

De son côté, le directeur du secrétariat du Forum, M. Manoel Sobral Filho, a fait valoir que les forêts permettent de lutter contre l’érosion des sols et les inondations. Il a indiqué que les produits sylvicoles provenant des forêts se retrouvent dans plus de 70% des médicaments consommés de nos jours. Entamée le lundi 7 mai 2017, la 13ème session du Forum des Nations Unies sur les forêts s’est achevée le vendredi 11 mai.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here