Besix chargé de construire la centrale hydroélectrique au Cameroun

0

Les leaders du groupe de construction belge Besix ont annoncé lundi 13 août 2018 que leur société a remporté un contrat pour la conception et la construction d’un barrage et d’une centrale hydroélectrique au Cameroun.

Par le biais de ce projet, l’entreprise entend contribuer largement à l’électrification du Cameroun, pour sa part, le barrage permettra par exemple d’y augmenter la capacité de production d’électricité de 30%. Outre les deux infrastructures annoncées, le Cameroun dispose d’un barrage hydroélectrique de Nachtigal, situé sur le Sanaga, à environ 65 kilomètres au nord de la capitale Yaoundé et vise à augmenter la disponibilité de l’énergie renouvelable au Cameroun.

Si l’on se fie à la compagnie de construction belge Besix, le projet hydroélectrique est l’un des rares mêlant secteurs public et privé à exister en Afrique subsaharienne et permettra d’accélérer la réalisation des objectifs de développement du pays, y compris l’accès à l’électricité.

A en croire la société, le contrat prévoit la conception et la construction d’un barrage de 2 km de long et de 14 m de hauteur maximale en béton compacté au rouleau d’un canal usinier d’amenée de 3 km et les travaux de génie civil de la centrale hydroélectrique, qui comprendra 7 turbines de 60 Mégawatts (Mw), et des installations de prise d’eau. Les travaux commenceront avant la fin 2018 et dureront 57 mois, soit un peu moins de 5 ans. La Banque mondiale estime le coût de l’ensemble du projet à près d’1,2 milliard d’euros.​

Besix les réalisera en partenariat avec les sociétés française NGE et marocaine SGTM pour le compte de NHPC, une société de projet dont les actionnaires sont EDF International, l’Etat du Cameroun et la Société financière internationale (Sfi).

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here